Une histoire d'expériences

Créée en 1958, cette entreprise de bâtiment et génie civil a su organiser son développement, assurer sa croissance et évoluer en fonction des opportunités. SOPRECO, c'est avant tout la richesse du personnel qui compose l'entreprise. La rigueur de ses process et la compétence de ses équipes en font une valeur sûre pour vos réalisations.
En 1982, SOPRECO a diversifié ses activités en les ouvrant à des chantiers de travaux publics. La réalisation de nombreux ouvrages d'art a fait sa réputation.

 

En 2000, SOPRECO s'adosse à une holding de bâtiment. Elle affirme ainsi sa volonté d'expansion dans le cadre de partenariats de compétences orientés vers la construction, le remodelling de bâtiments industriels, commerciaux et tertiaires.
Dès 2002, SOPRECO marque son indépendance en créant un Bureau d'Etudes Techniques, en organisant son propre parc de matériel, puis en implantant et réalisant son siège social à Labège.

 

En 2002, création du service matériel à Villefranche-de-Lauragais.

 

En 2007, SOPRECO emménage dans ses locaux à Labège.

 

Immeuble Sopreco AquitaineEn avril 2008, l'entreprise étend ses activités en Aquitaine en créant une agence SOPRECO Aquitaine. En avril 2008, cette dernière devient une société à part entière du Groupe RMP. 

Dès sa création, SOPRECO Aquitaine se voit confier des réalisations prestigieuses pour les grands donneurs d'ordre de la région Aquitaine. Son effectif constitué d'une quarantaine de collaborateurs lui permet d'assumer de façon totalement autonome ces travaux, aussi bien en gros oeuvre qu'en entreprise générale.

Afin d'affirmer sa volonté d'un développement durable sur la région, la filiale immobilière du Groupe RMP construit en 2010 sur la commune de Canéjan le siège social de SOPRECO Aquitaine. Dotée de ce nouvel outil (400 mètres carrés de bureaux et 500 mètres carrés de dépôt), SOPRECO Aquitaine poursuit son développement sur la région Aquitaine.

 

Le 1er septembre 2013, SOPRECO et SOPRECO Aquitaine fusionnent. La SAS SOPRECO est placée sous la présidence de Gilbert GARCIA.
Le conseil de surveillance souhaite donner au travers de cette fusion, aux maîtres d’ouvrage publics ou privés ainsi qu’aux maîtres d’oeuvre, une présentation de notre pôle construction mieux adaptée et plus importante devant nous permettre d’accéder à des marchés plus ambitieux dans les années à venir.